Méthode d’évaluation approximative réservée aux hôtels, la règle du millième est un outil très pratique pour estimer votre affaire. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette règle, cet article vous en dit plus.

Règle du millième: définition

La règle du millième est une règle qui est issue des usages professionnels et des études statistiques. Elle concerne les établissements fonds de murs qui ont été exploités en moyenne trois fois et qui atteignent des taux d’occupations qui correspondent aux taux moyens du marché.

Le principe de la règle du millième

Selon la règle du millième, le coût de construction d’une chambre où son coût d’acquisition est équivaut au millième de son prix moyen de vente.

D’autre part, lorsque vous avez le prix d’acquisition de l’hôtel et le nombre de chambres, en appliquant la formule, vous pouvez retrouver un prix moyen par chambre. Il en est de même pour beaucoup d’autres choses comme le prix de l’eau ! (voir ici)

Exemple: Dans le cas d’un hôtel de 40 chambres acquis à 4 000 000 Euros. Vous aurez 4000 000 Euros ÷ 1000 ÷ 40 chambres = 100 euros.

Ainsi, après application de la règle de la millième, le coût moyen par chambre sera estimé à 100 euros.

Quel est l’objectif de cette règle ?

La règle du millième permet d’évaluer l’objectif du prix moyen et le bon niveau d’investissement. Lorsque le résultat obtenu est supérieur aux statistiques des prix moyens publiés pour la catégorie d’hôtel dans l’environnement concerné, cela signifie tout simplement que votre investissement est supérieur à celui réalisé en moyenne par la concurrence.

Ce qui aura bien évidemment des conséquences négatives sur la rentabilité de votre projet, car un investisseur qui investit plus que ses concurrents en ayant une recette moyenne supérieure aura du mal à être rentable. Par ailleurs, cette règle donne aussi une idée de la valeur de votre affaire. En effet, selon une étude réalisée aux États-Unis, le prix moyen chambre, en plus d’être fiable, est le meilleur prédicateur de la valeur d’un hôtel.

Comments are closed.